Hôtel Les Roches Rouges

  • paysage esterel

Des vacances en immersion

Pêcher en mer, plonger le long des côtes, sillonner à pied ou à vélo les sentiers sauvages du massif de l'Estérel, s'initier à la pétanque… La côte recèle d'activités en tous genres que partageront avec vous les meilleurs spécialistes du cru. Aux antipodes du tourisme de masse désincarné, ces hommes et femmes vous feront découvrir cette côte varoise chargée d'histoire(s).

Olivier Bardoux, pêcheur transmetteur

Lorsqu’il a constaté comme ses collègues que le stock de poissons du littoral s’amenuisait, Olivier Bardoux a eu l’idée de se diversifier et de partager la passion de la pêche avec le grand public. Il y a cinq ans, il fut l’un des premiers à se lancer dans le pescatourisme. L’idée est d’embarquer dans son bateau des curieux et d’observer le pêcheur poser et relever ses filets, échanger avec lui et profiter de la vue sur la côte. Olivier peut embarquer jusqu’à 4 personnes dans son catamaran, le « Léalisa » et leur faire découvrir une identité régionale en voie de disparition et une activité touristique encore méconnue en France.

Yoann Cenni, la passion de l’Estérel

Inutile d’être un sportif (émérite) pour se lancer sur les pistes de l’Estérel… C’est ce que promet Yoann Cenni avec ses VTT équipés de moteurs. Il invite ainsi à s’enfoncer à l’intérieur du massif ombragé pour profiter de l’air et oublier la chaleur en entrainant les clients dans des coins les plus sauvages du massif qui ne sont pas accessibles en véhicule. Tout au long de la balade, on navigue entre canyons, pics rocheux et cascades avec vue sur les îles de Lérins, Cannes ou les Alpes du sud… A l’assaut des anciennes routes de l’Estérel, Yoann promeut une vision du sport davantage tournée vers la sensation que vers la performance.

Alain Grau, l’expérience sous-marine

Nager sous l’eau, faire découvrir les fonds d’une Méditerranée protégée qui s’offre aux plongeurs débutants ou confirmés, telle est l’ambition du Centre International de Plongée du Dramont. Alain Grau accueille les clients des Roches Rouges au port du Poussaï ou vient les chercher directement à l’hôtel pour les emmener à la découverte de 10 sites différents. 5 bateaux, 2 centres de formation, des plongées pour tous les niveaux, Alain Grau est le partenaire choisi par les Roches Rouges pour ses clients. Ses amis sont les mérous, les barracudas et les langoustes. Cet homme de la mer ne fait aucune concession sur le service et la sécurité, mais il laisse toujours sa passion nous embarquer dans cette expérience immense qu’est la plongée en Méditerranée. A ceux qui n’aiment pas les profondeurs, Alain Grau propose des sessions de snorkeling (combinaison-palmes-masque-tuba), pour des randonnées encadrées de 30 à 40 minutes à la découverte des sentiers sous-marins.

Devenir bouliste grâce à Christian

Christian Mentozzi parle de la Provence avec l’accent qu’il faut pour ne pas avoir à convaincre. Président de l’Union Bouliste d’Agay, il est aussi éducateur de pétanque. A ses grandes heures, on l’appelait « Le Blond », il était milieu, c’est-à-dire qu’il tirait et pointait comme personne. Christian Mentozzi n’a rien perdu de sa dextérité et aime surtout partager. Pédagogue et généreux, il invite les clients des Roches Rouges à s’initier ou à se perfectionner dans les jardins de l’hôtel afin de les préparer aux tournois qu’il organise avec les boulistes locaux. Quand on lui demande quelle est la qualité nécessaire au bon bouliste, il répond : « Le calme ». A partir de là, le cours peut commencer.

Joseph di Caro, le slow marcheur

Depuis les débuts du tourisme vert il y 30 ans, Joseph di Caro arpente avec ses clients à pied ou en minibus les 400 kilomètres de pistes de la forêt domaniale de l’Estérel où il pique-niquait enfant avec ses parents. Seul partenaire de l’ONF, ce guide forestier fait découvrir tout au long de l’année le massif et ses secrets : baignade dans les lacs, découverte de la faune et de la flore… Intarissable sur les contrastes entre le vert de la végétation, le bleu de la mer et le rouge des roches, il vous contera les histoires de l’Estérel au pied d’un mimosa ou d’un chêne liège.

Alessandra et Jean-Christophe, le yoga pour tous

Sous les pins, à l’abri des regards, Alessandra et Jean-Christophe invitent les néophytes et les amateurs de yoga à venir participer à leurs séances d’hatha yoga qu’ils proposeront dans le jardin des Roches Rouges. Le yoga est pour eux une affaire de famille puisqu’ils ont démarré cette pratique et effectué leur formation ensemble. Aujourd’hui ils enseignent entre mer et montagne à Agay et dans leur corps de ferme des gorges du Verdon où ils animent séminaires et stages de yoga. Ils adaptent avec bienveillance chaque séance et improvisent en fonction des ressentis des pratiquants en proposant des postures adaptées à chacun